Sélectionner une page

Et oui, demain c’est jour de soldes !!! Pour les e-commerçants, le stress commence à monter… Est-ce que les chiffres seront bons ? Combien ? Mais aussi et surtout ce qui nous intéresse ici, est-ce que mon site va tenir les pics de charges des soldes lié aux flux de visiteurs ? Est-ce que l’expérience utilisateur sera suffisamment fluide pour ne pas impacter les ventes ?

 


 

Les Résolutions Métiers (E-commerçants) pour tenir les pics de charges des soldes

 


 

Identifier les pages les plus visitées et prioriser leur optimisation

L’idéal bien sûr est que chaque page soit optimisée, mais si ce n’est pas possible autant se concentrer sur les pages qui seront les plus visitées. Comme la page d’accueil, les pages de produits, les pages qui listent les produits.

Espacer l’envoi des campagnes email de manière à « réguler » ces visiteurs.

Ce point a déjà fait débat avec mes collègues de Mindbaz, et les avis divergent. En répartissant les envois de mails, il est possible d’espacer les visites issues de ces envois. Mais faut aussi savoir que la lecture des mails est souvent liée à l’heure de réception.

Le premier jour des soldes est particulier, car certaines personnes se « ruent » sur les meilleures affaires, il est donc tentant d’envoyer les campagnes au plus tôt. Selon une étude de GetResponse réalisée en 2012, les meilleurs heures d’ouvertures sur une journée classique sont 8h, 9h, 15h et 20h.
L’utilisation ou non de ces créneaux ne peut se faire qu’avec la connaissance de ses visiteurs.

Réaliser des tests de charges avec des scénarios cohérents.

Il est de notre point de vue primordial de préparer ses soldes en réalisant des tests de charges. Pour cela, soit on a les compétences en interne, soit on fait appel à des prestataires spécialisés dans la gestion de pics de trafic comme Odiso. Ces tests de charge vont permettre de connaître les limites de votre plate-forme e-commerce, mais aussi d’adapter l’infrastructure et de corriger l’application permettant d’atteindre les objectifs fixés.

La prévention représente bien sûr un coût, mais il pourrait bien être relatif par rapport à une indisponibilité que ce soit en terme d’image ou de chiffres. Une notion qui est de plus en plus à la mode est de définir un budget performance, comme on pourrait par exemple définir un budget référencement…

Avoir un suivi régulier des performances de son site web

Faire un test de charge avant les soldes c’est bien, mais suivre régulièrement les performances de son site web et à nos yeux un basique métier pour les sites web et particulièrement les sites e-commerce.

Ne pas toucher à son Backoffice durant les fortes périodes d’affluence

Les jours de soldes, il faut éviter au maximum de toucher au backoffice en mettant à jour son catalogue par exemple. Vous allez générer de la charge, potentiellement vider des caches sans le savoir qui va ralentir les utilisateurs le temps du recalcul des pages en cache par exemple.


 

Les Résolutions Techniques (Développeurs et Hébergeurs) pour tenir les pics de charges des soldes

 


 

Il existe aujourd’hui de nombreuses sources d’informations et d’outils permettant de tester si on respecte les bonnes pratiques en terme de webperf.

Nous avons d’ailleurs déjà écrit sur les pires pratiques en terme de performance web

Nous n’avons pas vraiment d’intérêt à répéter ce qui a déjà été dit, voici juste quelques quick-win.

Bonnes pratiques faciles et rapides :

  • Compresser les données fournit par le serveur
  • Indiquer la mise en cache des contenus statiques par les navigateurs.
  • Optimiser le poids des images
  • Indiquer les dimensions de chaque images en HTML et ne surtout pas les redimensionner en HTML.
  • Bannir les appels à des ressources non accessibles (404, webservices non accessibles…)
  • Réduire le poids de vos pages
  • Réduire le nombre de requêtes
  • Minifier vos CSS et Javascripts (rapide si on utilise le plugin d’un CMS, c’est ici la mesure la plus délicate sinon…)

Nous vous invitons à consulter la liste Opquast de 41 bonnes pratiques autour de la webperf sous licence creative commons CC-BY-SA

Une autre manière de tester et optimiser vos performances et d’utiliser l’application en Saas Dareboost qui prodige de nombreux conseils orientées Front et bonnes pratiques.

Et enfin pour suivre la disponibilité de votre site, ses temps de réponses et entre autre son score YSlow, vous pouvez utiliser CheckMyWebSite

 

Bonnes pratiques un peu plus lourde :

Mise en place de LazyLoading

Le Lazy Loading est une technique permettant de charger du contenu (et souvent des images) lorsque le contenu est visible.

Prenons l’exemple d’une page produit avec beaucoup d’images, celle-ci se chargera plus rapidement pour l’utilisateur.

De plus, ceci permet d’économiser des ressources car il n’est chargé que ce qui est vu.

Optimiser sa base de données et les requêtes associées.

Il est nécessaire d’analyser le fonctionnement de sa base de données et d’y positionner les index nécessaires afin d’optimiser les temps de traitement des requêtes.

Il faut bien sûr voir de quelle manière il serait possible d’optimiser les requêtes SQL les plus coûteuses.

Optimisation du chemin critique du rendu

L’idée est d’afficher le contenu associé à la première action que l’utilisateur souhaite effectuer sur une page. Pour cela, je vous invite à lire le très bon article de Google sur le chemin critique du rendu

Différez l’utilisation du code JavaScript

Différer le chargement de vos scripts javascript a un effet majeur sur l’expérience utilisateur.

De cette manière, le contenu commence à s’afficher et le javascript est chargé à la fin seulement du document.

Voici un article de Bulldev qui explique de quelle manière différer l’utilisation du code Javascript

 

Il y aurait bien sûr beaucoup d’autres optimisations possibles, mais nous aurons l’occasion d’y revenir par la suite.

 

La gestion des pics de charges liés aux soldes est un vrai projet à gérer en parallèle de l’organisation propre des soldes . Nous conseillons généralement de bien les anticiper avec la définition d’un budget performance.