Sélectionner une page

La société Radware fait depuis 2010 un benchmark des 500 plus gros sites ecommerce déterminés par Alexa. L’outils pour réaliser ces tests est WebTestPage.org

Ils mesurent chaque trimestre les performances et la composition des pages de ces sites ecommerce.. Le but de cette analyse est d’avoir une meilleure vision sur la performance réelle des principaux sites de e-commerce.

Radware vient de diffuser son rapport trimestrielle, nous allons vous présenter leurs constatations

 

La page moyenne est 21% plus lente que l’année dernière

 

Winter2014-SOTU-slower-pages

La moyenne haute des pages d’accueil des 500 sites ecommerce met 9,3 secondes à charger. Un an avant, les pages mettaient 7,7 secondes à se charger. La majorité des acheteurs par internet quittent une page après une attente de 3 secondes (source : Jakob Nielsen, Website Response Times, Juin 2010)

 

Les 100 premiers sites sont plus lents que le top 500.

 

Winter2014-SOTU-top100

Parmi les 100 premiers sites e-commerce, le temps de chargement moyen est de 10 secondes – il était de 8,2 secondes à cette époque l’année dernière. Le temps moyen sur les 500 premiers sites est de 9,3 secondes, soit 7,5% de moins que les 100 premiers. Le seuil maximum qu’un utilisateur d’Internet est prêt à attendre pour une page à charger est de 10 seconds (source : StatCounter Global Browser Stats, December 2013), ce qui signifie que la moitié des 100 meilleurs sites de vente au détail ne répondent pas à ce seuil.

 

Les pages prennent plus de temps à devenir interactives.

 

Winter2014-SOTU-TTI

“Time to interact” (TTI) indique combien de temps il faut à une page pour charger les premiers contenus et devenir utilisable. En 2013, le TTI moyen était de 4,9 secondes. Actuellement, il est de 5 secondes.

Radware a mesurer le TTI sur les 100 premiers sites ecommerce et voici ce qu’il en ressort :

  • Le TTI moyen est de 5 secondes.
  • Seulement 20 % du top 100 à un temps inférieur ou égale à 3 secondes
  • 26% des sites du top 100 mettent 8 secondes ou plus à devenir interactif.

 

Les pages sont plus grosses et plus lourdes

 

En moyenne, les pages ecommerce contiennent 99 ressources (des éléments comme des fichiers images et css) en 2013, la moyenne était de 93.

Au niveau du poids des pages, c’est la même constatation, le poids moyen actuel est de 1436 KB, soit une augmentation de 31% par rapport à 2013 qui était de 1094 KB. Ces deux éléments sont en parties responsables du temps de chargement des pages.

 

L’adoption de certaines pratiques de performance de base a atteint un palier

En 2013, 74% des sites ecommerces utilisaient un CDN (Content Delivery Network), en 2014, c’est 80%

Le Keep-Alives a atteint un taux de 93% d’implémentation.

La compression des images n’est pas vraiment adopté avec 9% d’implémentation.
Voici pour les grandes lignes de ce rapport. Nous vous invitons vivement à le lire, il est accessible et très intéressant.

 

Liens utiles :

Télécharger le rapport de Radware fin 2013 et 2014